Magazine Fer de charme

Toute l'actu en continu

Santé

Comment se déplacer pendant sa grossesse

Se déplacer pendant sa grossesse n’est pas toujours très évident surtout si on n’a pas de transport personnel ou si on n’a pas de chauffeur. Or, il est important de faire attention surtout si on fait face à une grossesse à risque. Dans ce cas, il est déconseillé à une femme enceinte de prendre le volant. C’est pour cette raison que les véhicules sanitaires légers tels qu’un taxi conventionné cpam ont été mis en place.

Les risques encourus par les femmes enceintes en voiture

La circulation sanguine est l’un des problèmes les plus fréquents dont les femmes enceintes font face. En effet, les femmes ont besoin de bien se détendre pour faire circuler le sang pendant leur grossesse. Cela permet d’éviter le risque thromboembolique dont elles peuvent rencontrer lors d’un voyage ou d’un déplacement. Il s’agit de la formation d’un caillot dans les jambes due à une position assise prolongée sans mouvement. Ce risque est beaucoup plus élevé lors d’un déplacement ou d’un voyage en voiture, car les possibilités de bouger sont assez limitées. Si la voiture est le moyen de transport le plus utilisé lors d’une grossesse, elle peut tout de même présenter un certain risque. Conduire plus 6 heures peut en effet entrainer des effets sur la grossesse et sur notre état surtout lors du dernier trimestre de la grossesse.  Il est donc déconseillé de prendre le volants à partir du sixième mois de grossesse, car cela augmente les risques d’accouchés prématurément. L’état de stress qu’on face lorsqu’on est au volant peut entraîner la hausse de tension et un risque de pré éclampsie. Ce sont pour ces raisons qu’il est conseillé aux femmes de faire appel à un taxi conventionne cpam.

Les meilleurs moyens de transport à emprunter lors d’une grossesse

La voiture reste de loin le moyen de transport le plus pratique et le mieux adapté pendant une grossesse. Il faut cependant prendre quelques dispositions pour éviter certaines complications. La première recommandation est d’éviter de prendre le volant à partir du sixième de grossesse. Il faut donc être accompagné lors de chaque consultation en faisant appel à un chauffeur. Il est également possible de recourir à un taxi conventionné cpam. L’avantage de ce dernier est qu’il est possible de se rendre chez son gynécologue en tout sécurité, mais également de bénéficier d’une prise en charge à 100% de la part de l’assurance maladie.