Magazine Fer de charme

Toute l'actu en continu

douleurs après un massage
Santé

Les douleurs après un massage – pourquoi et que faire pour les soulager ?

Le massage est le synonyme de détente, relaxation et bien-être. Les personnes qui se rendent dans un institut de massage ou qui font appel à un massothérapeute sont à la recherche de bien-être et relaxation. Si pour la majorité, le massage soulage les douleurs et les tensions, d’autres ressentent des courbatures et des douleurs après un massage. Quelles sont les principales causes de ces douleurs ? Que faire pour les soulager et les prévenir lors du massage ?

Douleurs et courbatures après un massage – pourquoi ?

Les douleurs et les courbatures après un soin dans un centre de massage peuvent avoir plusieurs origines. Les courbatures et les inconforts disparaissent de manière progressive, quelques jours après la séance. Chez certains patients, une douleur persistante peut se manifester. Celle-ci indique souvent que le massage ne lui convient pas et qu’il doit se diriger vers un professionnel de santé.

Selon les spécialistes, le niveau de stress du patient, son degré de sensibilité, les manœuvres appliquées par la masseuse ainsi que la condition physique et l’état de santé en général du patient peuvent y influencer. En principe, les courbatures et les inconforts apparaissent dans les trois jours après le massage. Les douleurs peuvent être plus intenses chez les personnes qui n’ont jamais reçu de massage auparavant. Les inconforts sont, par contre, moins fréquents et moins intenses chez les personnes qui visitent régulièrement un massothérapeute.

Les personnes inactives ou qui souffrent de tensions liées à des gestes répétitifs peuvent aussi ressentir des courbatures et des douleurs. Ces patients réagiront beaucoup plus aux manœuvres et gestes effectués par le massothérapeute. Il peut aussi arriver dans certaines situations que le praticien exerce une pression plus forte ou que la personne réagit plus fortement à la pression. C’est pour cette raison qu’il est recommandé au praticien de rester attentif aux réactions de son client. Il doit veiller à ne pas appliquer de force excessive au moment du massage.

Comment prévenir les douleurs ?

Une conversation entre le patient et le massothérapeute doit toujours précéder chaque séance. S’il s’agit d’un premier rendez-vous, le praticien doit prendre le temps de questionner le client pour connaître sa santé, son style de vie, ses habitudes, la qualité de son sommeil, etc. Ce sera plus facile pour lui d’offrir un massage adapté au besoin du client. Il faut souligner que chaque individu doit bénéficier d’un soin personnalisé, selon son état de santé et les problèmes rencontrés. Chaque douleur, pathologie et courbure requiert un soin spécifique. C’est un élément à prendre en compte pour évaluer le savoir-faire du praticien.

Hormis ces précautions, il est aussi important d’adapter la fréquence des massages aux besoins du client. Si une personne souffre d’une douleur chronique, elle doit bénéficier de plusieurs séances de massage pour ressentir une amélioration. Néanmoins, elle doit ressentir une sensation de bien-être après chaque séance. Si elle est sensible à la pression, celle-ci doit changer après quelques séances. Puisque les effets du massage et les réactions de chaque individu ne sont pas les mêmes, il faut que le client et le thérapeute discutent ensemble pour adopter un plan de soin efficace. Si la personne consulte un autre thérapeute ou suit un autre traitement, elle doit l’avouer au praticien pour que les soins se complètent.