Magazine Fer de charme

Toute l'actu en continu

Cuisine

Régime Slenderline : les 4 grands principes de la diète Slenderline

Il existe de très nombreux types de régimes minceur. La majorité d’entre eux promettent une perte de poids. Le régime Slenderline en fait partie. Celui-ci assure une satiété élevée au bon moment en plus de favoriser la perte de poids. Il se base sur 4 grands principes qui sont à découvrir dans les lignes qui suivent.

Ajouter une petite portion de féculents à chaque repas

Le régime Slenderline est une alimentation à base de féculents. Manger des féculents ne fait pas maigrir directement. Pourtant, ils constituent une excellence source d’énergie pour l’organisme. Dans le cadre d’un programme diététique Slenderline, il est ainsi recommandé d’ajouter une petite portion de féculents à chaque repas, à raison de 100 à 200 mg. Il est possible d’alterner entre les 3 types de féculents dont tubercules, céréales et légumineuses.

-Tubercules :

    • Patate douce ;
    • Pomme de terre ;
    • Manioc ;
    • Topinambour ;
    • Igname.

-céréales :

    • Epeautre ;
    • Avoine ;
    • Millet ;
    • Seigle ;
    • Blé ;
    • Orge ;
    • Maïs.

-légumineuses :

    • Gourganes ;
    • Haricots ;
    • Pois chiches ;
    • Flageolets ;
    • Lentilles ;
    • Fèves.

Réduire la consommation des légumes

Les féculents ont comme rôle d’apporter de la satiété. Les légumes frais quant à eux : la grande majorité favorisent la faim. La consommation des légumes frais reste ainsi à limiter, car comme déjà indiqué, le premier principe du régime Slenderline est de donner plus de place à la satiété dans le souci de réduire au maximum l’envie aux grignotages. 300 g par semaine sont suffisants dans le cadre d’un programme de régime Slenderline.

Il est possible de repartir les 300 g en 100 g respectifs, ce qui peut faire 3 légumes frais différents par semaine. La diète Slenderline se base sur la satiété alors que la consommation des légumes frais reste à limiter : pour faire simple alors, il suffit de manger des légumes frais rassasiants. Ci-dessous un tableau qui peut beaucoup aider :

    • Semaine-01 : Tomate-courgette-carotte
    • Semaine-02 : Céleri branche-poireau-concombre
    • Semaine-03 : Radis-salades-betterave
    • Semaine-04 : Navet-potiron-citrouille

Limiter les apports en lipides

Les lipides se transforment souvent en graisses viscérales, sauf s’ils sont des bons lipides. Ainsi, les mauvaises graisses restent à éviter : laits entiers, viandes grasses, crème fraîche, gâteaux, chocolats, etc. Il faut noter qu’avec le régime Slenderline, même la consommation des aliments riches en bons lipides est à réduire à tout prix.

Ainsi, le régime autorise la consommation des bonnes graisses, à raison de 50 g par jour. Le tableau ci-dessous est un exemple de journée type avec une alimentation dotée de bonnes graisses (acides gras insaturés) :

Jours Aliments dotés d’acides gras insaturés (50g)

J1 Beurre d’arachide

J2 Poissons gras

J3 Avocat

J4 Amandes

J5 Noix

J6 Huiles essentielles (colza, olive, sésame, lin, tournesol)

J7 Graines

Éviter les aliments croquants

Dans le cadre d’un régime Slenderline, il existe des aliments qu’il faut éviter à tout prix : les aliments croquants. Ceux-ci sont certes rassasiants, mais la satiété qu’ils apportent ne dure pas plus de deux heures. Aussi, ils compromettent totalement vos efforts pour maigrir, et ils peuvent même vous faire prendre du poids.

Les croissants et les chips se classent en tête de liste des nourritures croquantes. Les biscuits et les biscottes figurent au palmarès des aliments croustillants qu’il faut éviter avec le régime Slenderline. Pour étendre la liste, les frites aussi sont concernées. Les deux derniers aliments croquants à ne pas faire figurer dans un programme alimentaire Slenderline sont :

    • Les croissants
    • Et les pains.

À retenir :

Certains nutritionnistes ne recommandent pas le régime Slenderline dans le cadre d’un régime minceur. En effet, il est plus drastique. Mais pour éviter la restriction alimentaire dont il fait l’objet, son adoption doit être précédée d’un régime plus équilibré et sain.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × 2 =